Retour

Caroline - Webmaster à temps partagé - PartageoWebmaster à temps partagé : découvrez le témoignage de Caroline

Depuis combien de temps êtes-vous en emploi partagé et sur quel poste ?

J’ai intégré le Groupement en Mars 2016, en tant que webmaster en temps partagé. Je m’occupe de la partie technique des outils de communication des adhérents : proposition de maquettes et du graphisme de leur site, intégration et développement, mise à jour etc. Chez certains adhérents, je suis amenée à collaborer avec Mélina, community manager en temps partagé, ce qui nous permet de donner un élan supplémentaire aux projets.

Pour quel type d’entreprises travaillez-vous au groupement ?

Je travaille pour 3 des entreprises adhérentes chez Partageo, des PME qui ont entre entre 2 et 6 salariés, et dans des secteurs d’activité très variés : du linge de lit de luxe au prestataire informatique et domotique pour particuliers et professionnels en passant par une entreprise de prises de vues en drone et visites virtuelles etc.
Je dispose également de temps réservé pour le Groupement.

Exemple de réalisation de Caroline : le site Internet Partageo

Comment avez-vous connu l’emploi partagé ?

En cherchant du travail ! A la fin de mes études, je me suis installée comme auto-entrepreneur et je recherchais un poste en complément. J’ai vu une offre du Groupement d’Employeurs sur Internet, j’ai alors fait quelques recherches, et je me suis dit : « pourquoi pas ! ». Je me suis présentée à l’entretien avec l’envie d’en savoir plus et de connaître les différentes entreprises pour lesquelles je pourrais travailler.

Qu’est ce qui vous a plu dans le concept du Groupement d’Employeurs ?

Comme j’étais à mon compte avant de commencer le temps partagé, j’appréciais la flexibilité d’emploi du temps proposée par le Groupement. J’étais aussi emballée par la diversité de mes projets. Ce qui m’a plu initialement dans ce principe c’est de pouvoir garder quelques avantages de l’auto-entreprenariat (divers projets, divers challenges…), tout en bénéficiant de la sécurité d’être salariée (contrat, congés payés…). Aujourd’hui, j’ai mis de côté mon activité d’auto-entreprenariat pour me consacrer à 100% au Groupement, et j’en suis ravie !

Je travaille pour des entreprises très différentes en tant que salariée du Groupement, avec tous les avantages que cela induit.

Quelles craintes aviez-vous avant de commencer en emploi partagé ?

Au tout départ, je me demandais comment allait se passer mon intégration dans les entreprises, comment j’allais me faire ma place dans chaque société. Au final, tous les adhérents et les équipes m’ont très bien accueillie, et j’ai vraiment le sentiment de faire partie de chaque entreprise. J’avais également peur de ne pas être suffisamment organisée pour réussir à gérer tous les projets, à être sur tous les fronts. Mais j’ai réussi à m’adapter et à prendre tous les projets en main.

Qu’est ce qui vous plait dans votre quotidien en temps partagé ?

Ce qui me plait le plus c’est la diversité de projets sur lesquels je peux être amenée à travailler sur une semaine. Voire sur une seule journée !

Non seulement je travaille sur des projets très différents, mais également avec différents collègues : j’ai donc du découvrir chaque entreprise, la cerner ainsi que ses dirigeants et leurs attentes. Quand on est webmaster à temps partagé, le quotidien est une perpétuelle évolution. Tous les jours se présentent de nouveaux défis, je n’ai pas le temps de m’ennuyer !
De plus, selon les entreprises, il peut y avoir une certaine flexibilité, qui offre une véritable autonomie dans la gestion du temps de travail.

Exemple de réalisation de Caroline : le site Internet Aigredoux (Saint Jean de Monts)

Quelles sont les qualités nécessaires pour réussir sur ce type d’emploi ?

Être sportif ! C’est de la gymnastique de changer d’entreprises tous les jours (ou presque) !
Plus sérieusement, je pense qu’il faut être organisé, rigoureux et disponible (être joignable rapidement). C’est essentiel pour bien gérer les dossiers de chaque entreprise en temps et en heure, et optimiser le temps de travail.
Je pense qu’il est aussi essentiel d’être autonome et responsable. Certains jours, les adhérents sont pris dans leur activité et on les croise ponctuellement. Il faut savoir travailler seul et s’adapter à la disponibilité des adhérents.
Enfin, il faut être motivé et déterminé pour ne rien lâcher dans les périodes plus tendues ; car le quotidien est plein de surprises en temps partagé !