Focus sur le temps partagé

Je découvre Partageo

Focus sur le temps partagé

 

Si nos salariés peuvent travailler à temps exclusif au sein d'une seule entreprise, la compétence particulière de PARTAGEO est le temps partagé.

Quel que soit le type de contrat, le groupement d’employeurs valide l’emploi du temps du salarié, en qualité d’employeur.

Néanmoins l’organisation du temps de travail s’établit entre Le GE, le salarié et la/les entreprise(s) adhérente(s).

L’emploi partagé est l’association de plusieurs entreprises adhérentes au groupement d’employeurs, qui partagent les compétences d’un salarié en commun.

 

Relation-Tripartite-mini

 

Les Avantages pour chacune des parties 

LES ENTREPRISES

  • Créer un emploi sans avoir à recruter à temps plein

  • Développer des compétences

  • Pérenniser l'emploi

  • Se décharger des démarches administratives

  • Intégrer un réseau d'entreprises

LE CANDIDAT

  • Disposer d'un employeur unique : PARTAGEO
  • Bénéficier d'un contrat stable avec revenus réguliers
  • Profiter des avantages du GE (mutuelle, prévoyance, etc ...)
  • S'assurer d'une diversité de missions et de connaissances
  • Favoriser son évolution professionnelle

Le salarié peut partager son temps de travail à la journée, à la semaine ou même à l’année chez différentes entreprises du territoire, adhérentes au Groupement d’Employeurs

schema-du-temps-partage

 

En France, chaque année, les groupements d’employeurs répondent aux besoins des entreprises en emplois à temps partiel.

La flexi-sécurité du GE permet d’apporter aux salaries une sécurité et une valorisation de leur activité,
tout en offrant de l’agilité aux entreprises dont les besoins fluctuent en permanence.

 

Il existe donc une compatibilité entre le « Carré Magique » du GE et l’Hexagone.

Ico-Production

LES ENTREPRISES

Le GE peut répondre aux besoins de toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. Nous avons vu que les grandes entreprises y trouvaient des avantages, mais nous avons également noté que ces avantages étaient encore plus criants pour les TPE-PME et que ces dernières étaient les premières utilisatrices de GE. Régulièrement mises en avant par les responsables politiques ou économiques, elles sont absentes des consultations lorsqu’il s’agit de faire évoluer lois et règlementations.

picto-reseau

LES SALARIÉS

Le concept d’emploi à temps partagé va à l’encontre des idées reçues par bon nombre d’entre nous. Il casse le mythe de l’emploi à temps plein dans une seule entreprise et dans un seul métier. Il impose à chacun de se remettre en question régulièrement et permet au salarié de devenir acteur de son emploi. L’emploi à temps partagé dans un groupement d’employeurs apporte une véritable sécurité et ouvre la porte à de nouvelles opportunités professionnelles.

picto-management

LE TERRITOIRE

Le GE correspond à des bassins d’emploi et de population atypiques. Les communes ou communautés d’agglomérations sont trop restrictives. Les départements sont souvent trop grands. Il s’agit de territoire et d’institution jeunes et « naine » d’un point de vue politique et financier. Les groupements d’employeurs se heurtent une fois de plus à la structure administrative et politique de l’hexagone, principalement assise depuis 200 ans sur le triptyque : Etat-Département-Commune.

picto-pluridisciplinaire

LA STRUCTURE DE GESTION du GE

Au cœur du groupement d’employeurs se trouve une structure légère, souple, dynamique et peu coûteuse. Elle est soumise à des impératifs économiques et sociaux durables. Son coût de fonctionnement ne doit pas mettre en péril le GE. Ses salariés sont embauchés avec un souci permanant de pérennité de l’emploi. Son travail d’accompagnement des salariés et des entreprises est essentiel. Ses métiers sont nouveaux et atypiques.

Le travail à temps partagé ne peut être imposé par personne ni par aucune loi.

Il ne peut pas être décidé en petit comité pour être diffusé de manière uniforme et règlementaire à toutes la France.

Un groupement d’employeurs ne peut naitre que s’il émane d’une réelle volonté de tous ses acteurs
et qu’ils parviennent à se l’approprier pour le faire vivre dans leur propre intérêt.

C’est un système qui fonctionne, et des centaines de groupements d’employeurs le prouvent chaque jour.

(Source : ouvrage « Groupement d’Employeurs mode d’emploi » de Franck Delalande et Lionnel Buannic)